Publié par Mustafa & Mehdi

C'est le diable qui tient les fils qui nous remuent ! /
Aux objets répugnants nous trouvons des appas ; /
Chaque jour vers l'Enfer nous descendons d'un pas, /
Sans honneur, à travers des ténèbres qui puent.

"Au lecteur", Les Fleurs du mal, Baudelaire

L'Amour est mort

L'Amour est mort

Hadès et compagnie

 

Dans ce monde il n’y a rien d’humain

Je ne vois personne main dans la main

Nous traçons le mauvais chemin

Résonnent les aboiements des chiens

 

L’hypocrisie prend le dessus

On enlève l’âme de la Terre

Comme on enlève les dessous

Aucune main tendue quand t'es par terre

 

C’est encore un aller sans retour

Le tour de la Terre serait un détour

De simple affaire à misérable deal

Sans issue dans la gueule du crocodile

 

L’ascenseur est en panne au paradis

C’est le diable l’autre jour qui me l'a dit

A quoi sert de souffler ces bougies

Quand on sent que la vie est finie

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :