Publié par Mehdi et Nolan

Sur l'oreiller du mal c'est Satan Trismégiste /
Qui berce longuement notre esprit enchanté

"Au lecteur", Les Fleurs du mal, Baudelaire

Possédé

Possédé

L’homme de son prochain jaloux

A abandonné toute lutte

Toi aimant voler des bijoux

Tu t’es offert à Belzébuth

 

L’homme empli de son orgueil

En exposant tout haut son fer

Voyant mourir des âmes d’un œil

Imite ainsi donc Lucifer

 

L’homme n’aime point son prochain tout en l’aimant

Ensorcelle une femme tout comme une bête

Vit d’un fictif amour sans jamais être amant

C’est par ce sort que tu appartiens à Baphomet

 

L'homme grandement faible ayant d'immenses rêves

Homme pour obtenir ce que tu souhaites, tu blesses

À jamais tu es une marionnette, sans trêve

Dans la pièce du sournois Méphistophélès

 

Avec tant de vice et grâce à sa volonté

Ton essence jugée mal tu iras en Enfer

Car tu as provoqué le Dies Irae

Tag(s) : #fleurs du mal MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :