Publié par Elsy, Louise & Tahamida

Et nous rentrons gaîment dans le chemin bourbeux /...
Ainsi qu’un débauché pauvre qui baise et mange /
Le sein martyrisé d’une antique catin, /
Nous volons au passage un plaisir clandestin

"Au lecteur", Les Fleurs du mal, Baudelaire

Cet homme paraît si gentil. Mais que savons-nous de ce qu'il fait de ses nuits ? / "Garçon au chat", Renoir (1868)

Cet homme paraît si gentil. Mais que savons-nous de ce qu'il fait de ses nuits ? / "Garçon au chat", Renoir (1868)

Pouvoir

 

Un peuple de démons prend possession de toi

Au soir, seul, il n'y a que toi qui voit cela

J'ai mille et une vies qui vibrent au fond de moi

Si la vérité se sait, oui tu tomberas

 

Les sorties nocturnes sont le fruit de Satan

Lorsque tu t’aperçois dans le miroir

Pauvre marionnette, tu te sens fort et puissant

Hors la douceur du foyer, dans le charme d'un soir

 

Comme une star éclipsée qui sort de la pleine lune

T'ont-ils versé la peur et l'amour de leurs urnes ?

Ton âme meurt, ô pécheur, que je vois ta laideur

A toi, bien triste auteur, aux écrits sans lecteur !

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :