Publié par Elouan

Le soleil s’est couvert d’un crêpe. Comme lui,
Ô Lune de ma vie ! emmitoufle-toi d’ombre

"Le Possédé", Les Fleurs du Mal, Baudelaire

© Elouan COUËDEL - Mai 2019 - Fouesnant (29)

© Elouan COUËDEL - Mai 2019 - Fouesnant (29)

Ô toi astre qui disparais
Alors que tu m'illuminais
Tu t'es éclipsé derrière
Un altostratus mis dans l'air

Nous sommes tombés dans le grand froid
Depuis que tu brilles sur moi
Je m'étais attaché à toi
Mais c'est ainsi, pour plusieurs mois

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :