Publié par Nolwenn

Cybèle, qui les aime, augmente ses verdures,
Fait couler le rocher et fleurir le désert
Devant ces voyageurs, pour lesquels est ouvert
L'empire familier des ténèbres futures.

"Bohémiens en voyage", Les Fleurs du Mal, Baudelaire

Paysage étonnant

Paysage étonnant

Abandonnée, solitaire, inconnue

Cité perdue dans l'embuscade

Cette atmosphère sans vertu

Isolée, rêvant d'une accolade

Entre terres et ruisseaux

Mers et sommets

Loin sur mon îlot

Je resterai

Tag(s) : #fleurs du mal MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :