Publié par Audrey et Maïlys

Loin des sépultures célèbres,
Vers un cimetière isolé,
Mon coeur, comme un tambour voilé,
Va battant des marches funèbres.

Baudelaire, Fleurs du mal, "Le guignon"

Le lycée Jules Lesven (dessin des auteures)

Le lycée Jules Lesven (dessin des auteures)

Pour soulever un poids si lourd,

Héros ! Il faudrait ton courage. 

Sur notre dos, des milliers d’ouvrages

Avec eux, on est à la bourre.

 

Partout, nous attaquant sans cesse,

Des contraintes aux allures de cadeaux.

Séparé de mon smartphone ? Bon, d’accord !

Si l’enjeu est que je progresse !

 

On parle, on parle sans s’arrêter,

Nous nous cultivons pas à pas,

Mais rêvons de dormir comme des chats.

Eh, c’est cool, on n’a pas AP !

 

Le bac on en parle sans arrêt

Oral, écrits, que de procédures, 

Qui vont causer notre rupture 

Mais si on ne l’a pas, eh bien : « sheh ! »

 

Sheh : langage familier, manière de dire "bien fait".

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :