Publié par Elouan & François-Xavier

La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
L’homme y passe à travers des forêts de symboles

Correspondances, Les Fleurs du mal, Baudelaire

© Elouan COUËDEL - Mars 2017 - Île d'Arz (56)

© Elouan COUËDEL - Mars 2017 - Île d'Arz (56)

Les 5 sens de la Nature

 

Tel l'arbre qui caresse le vent

Le doux son de la forêt est bien là

Dans ses cheveux verdoyant du printemps

Si seulement il n'était venu là

 

Il le ressent jusqu'au soleil couchant

Depuis que ses long bras ont bien poussé

Cela lui est arrivé un été

Son voisin se penchant, en se levant

 

Il le regarde bien envieusement

En tant que pin faible et banal

Il s'inspire bien copieusement

Tout aussi vicieux qu'un crotale

 

Son envoûtant parfum, le perçois-tu ?

Grandissante, Accueillante, Lente

Je parle de la forêt, notre toit,

Que l'homme grignote, sans tourmente

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :