Publié par Malik, Romane et Ali

Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
- Et d'autres, corrompus, riches et triomphants

"Correspondances", Les Fleurs du mal, Baudelaire

Les parfums, les couleurs et les sons se répondent / En photo : Hossegor dans les Landes

Les parfums, les couleurs et les sons se répondent / En photo : Hossegor dans les Landes

 

Les milles et une senteurs

 

Tu entends comme c’est beau ?

La mer chantant à mes oreilles,

Les albatros piaulant au-dessus de l’eau

Tout cela m’émerveille !

Je peux identifier mille et une senteurs

Végétales, florales mais aussi marines

Dégageant du calme, embaumant mon cœur

D’une façon relativement cachottière.

Le soleil tourne pour se faire admirer.

Et je le contemple s’endormir dans les bras de l’océan,

Les belles étoiles, et le ciel se colorant.

Je me retrouve hypnotisé.

Je laisse glisser le sable tiède entre mes mains

Pour sentir le temps s’échapper.

Sur ma petite serviette comme Aladin,

Je forme des châteaux de sables nuancés

Ce goût d’amertume qui autrefois me transperçait,

Désormais me berce dans un monde inondé de bonheur,

Finis les malheurs, bien le bonjour les fleurs,

Ce goût est si léger.

Et je crois entendre les étoiles me semblant si proches,

Pourtant si lointaines à vue d’œil.

Je tente de les toucher du bout des doigts,

Cette senteur, quel bonheur !

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :