Publié par Ambre, Rachel et Juliane

- Ô douleur ! ô douleur ! Le Temps mange la vie,
Et l’obscur Ennemi qui nous ronge le cœur
Du sang que nous perdons croît et se fortifie !

"L'Ennemi", Les Fleurs du mal, Baudelaire

Ma mélancolie

Ô ma mélancolie, lent poison pernicieux

Qui envahit mon sang et submerge mon âme

Alors dans ma folie, je me cherche un autre dieu

Pour calmer mes tourments et pour sécher mes larmes

 

Et pourtant je ressens tout ce mal nécessaire

Comme opium de ma vie dans ce monde aberrant

Masochiste inconscient sans plus aucun repère

J'ai plaisir à ce spleen qui dans mon corps s'étend 

 

Combien de temps encore, vais-je devoir choisir

Entre la fée sadique et toute ma raison ?

Sans doute jusqu’à ma mort ne pourrais-je te trahir

Déesse satanique, qui grise mes saisons

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :