Publié par Yvon

Harassé

La nuit voluptueuse monte,
Apaisant tout, même la faim,
Effaçant tout, même la honte,
Le Poëte se dit : « Enfin !

"La fin de la journée", Les Fleurs du mal, Baudelaire

 

Enfin 

Enfin, elle se termine ! 

Cette journée, remplie de stress

Et l’idée qu'elle ne se terminera jamais !

 

L'être fatigué par le travail accompli 

Rampant à la libération

Utilisant ses dernières forces

Se laisse porter au paradis. 

 

Son corps affaibli 

Profitant de cette délivrance 

Comme si c'était la dernière 

Comme si la mort lui était destinée. 

 

Non, voyons ! 

Il ne fait que se reposer, voyez-vous !

Est-ce un crime ? 

La nuit vient – enfin – manger le travail de la journée. 

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :