Publié par Océane

Mais mon cœur, que jamais ne visite l’extase,
Est un théâtre où l’on attend
Toujours, toujours en vain, l’Être aux ailes de gaze !

"Irréparable", Les Fleurs du mal, Baudelaire

Impuissance

On voudrait remonter le temps
Pour rattraper tous ces instants,
Et modifier toutes nos erreurs,
Mais ne soyons pas trop rêveurs.

Pourrons-nous connaître la sortie
Du film dans lequel on est pris?
Avancer sans se retourner,
Impossible, c’est une destinée!

Ô tous nos proches qu’on veut revoir,
Mais ce n’est pas en notre pouvoir.
Pour tous ceux qui ont disparu
Sans moyens, je suis prise au dépourvu.

Mon cœur se crispe et verse des larmes,
Seule chose à faire, baisser les armes.
Pouvoir revivre nos premières fois,
Magicien d’Oz, dans nos larmes on se noie !

C’est impossible pour nous d’agir,
C’est écrit ! Comment doit-on vivre ?
Elle nous pousse à agir, c’est notre chance :   
Oui, je parle bien de l’Impuissance.

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :