Publié par Gauthier 

— Ce gouffre, c’est l’enfer, de nos amis peuplé !
Roulons-y sans remords, amazone inhumaine,
Afin d’éterniser l’ardeur de notre haine !

"Duellum", Les Fleurs du mal, Baudelaire

L’amour option haine

Tout cela n’est que superficiel 

Pensée sans remords dans mon bain 

Mes yeux regardant le ciel 

Comme si je n'en n’avais qu’un 

 

L’ombre d’un amour antirationnel 

Que j’aime comme ma main 

Amitié ruant en enfer tel un vermicelle

Mes lèvres saignantes sans l’ombre d’un baiser 

 

Les poumons brisés, comme un nuage sépare deux ciels 

Pourquoi se séparer de sa tendre aimée ? 

Mon âme remplie d’ardeur de notre haine

Sans elle sortir du bain pour se tuer

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :