Publié par Jeanne

Coeur brisé

Coeur brisé

Tout de toi m’est plaisir, morbide ou pétulant

« LE POSSÉDÉ », Les Fleurs du mal, de Baudelaire

Amour ne se transformera jamais en haine

Amour orageux que je ne peux oublier 

Malgré tous les désastres qu’il a pu causer

Ce lourd cauchemar est une étoile lointaine 

 

J’aurais tant voulu continuer à souffrir 

Pour pouvoir espérer un heureux avenir 

Ton esprit malfaisant - oui - je l’aime quand même 

Te quitter ou rester? C’est un sacré dilemme

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :