Publié par François-Xavier

Ô toi, le plus savant et le plus beau des Anges,
Dieu trahi par le sort et privé de louanges,
Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

"Les Litanies de Satan", Les Fleurs du mal, Charles Baudelaire

Le Faucheur

Ô mon cher Ami Satan
Vois-tu ce que je te rapporte ?
De pauvres âmes errantes
Dans ton « en-deçà » pourrissantes
Prends bien soin d'elles dans la souffrance.

Toute douleur est ta passion
Ainsi que le mal le plus profond
L'enfer est ta maison, aussi ton havre et ton œuvre
Où toute âme trouve du travail
Nous savons combien tes sujets tu soignes.

Ils te seront reconnaissants
Eux errant sans but
Tu leur offres enfin une voie
Nous associant, nous fîmes un grand pas !
Ô Satan, mon Ami de toujours !
 


L'Ange

Ô mon Ennemi Satan
Vois-tu ce que tu as fais ?
Tu oses dire que tu recrées la vie
Pour ces âmes en quête de repos
Mais c’est leur paix que tu troubles à jamais.

Les sauver, veux-tu vraiment,
Ou leur infliger l’Éternel Tourment ?
Nous voyons le Sage, les Justes, la Vertu :
Tout désire spontanément le bien
Que – jaloux – tu tords et tortures tel un chien.

Tu es le mal incarné, certes réjouis-toi
De ta gloire de voleur sans liens
Tu captes, défais, mais tu n’inventes rien

Même le mal n’est que du bien, le rapt !

Reviens à nous, ami d’hier, qui toujours seul court !

Lucifer / Franz von Stuck, 1890

Lucifer / Franz von Stuck, 1890

"Satan inspirant l'Antéchrist", détail d'une fresque de Luca Signorelli (XVè s.)

"Satan inspirant l'Antéchrist", détail d'une fresque de Luca Signorelli (XVè s.)

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :