Publié par Raphaël M.

Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
Je vois un port rempli de voiles et des mâts
Encor tout fatigués par la vague marine

Parfum exotique, Les Fleurs du mal, Baudelaire

Odeur attractive

Nous commençons à céder à la tentation,

L’envie de repos – sensualité – nous presse tous deux.

Je vois une plage déserte, un endroit aréneux,

Un palmier solitaire méritant de l’admiration.

 

Respirant ton odeur, accroissant mon excitation,

Je vois un bateau naviguant en territoire gracieux.

Lorsque enfin arrivés à destination,  

Ton parfum enivrant me berce pour me rendre heureux.

Tag(s) : #fleurs du mal MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :