Publié par Salim

Remember ! Souviens-toi, prodigue !Esto memor !
(Mon gosier de métal parle toutes les langues.)
Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues
Qu’il ne faut pas lâcher sans en extraire l’or !

"L'horloge", Les Fleurs du mal, Baudelaire

Souvenirs

Le même destin pour chacun des humains,

Les heures, minutes, secondes passent, l’horloge tourne,

La vie est écrite comme dans un bouquin.

Et dans cette frayeur on se sent comme clown.

 

Personne ne trouve ça vraiment important,

Et ne pas pouvoir être jeune pour toujours,

Avoir des remords, regrets à jamais, 

Donc moi je rêve de remonter le temps.

 

Et ce n’est que souvenirs, sans retour.

Tous ces moments qu’on aimerait revivre, 

Ne respirent plus, ne verront plus le jour.

Profiter ne veut pas dire finir ivre.

 

Oublier cette course à la montre du temps,

Mais c’est seulement l’horloge de la vie.

On a tous le symptôme de Peter-Pan,

La jeunesse c’est ce qui nous donne envie. 

 

« Et je me rappelle de toutes mes bêtises, 

Malheureusement ce n’est que mémoire,

" Croquer la vie à pleine dent ", quelle sottise, 

Puisque c’est elle qui nous mange comme une poire ».

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :