Publié par Apolline

Il me semble parfois que mon sang coule à flots,
Ainsi qu’une fontaine aux rythmiques sanglots.
Je l’entends bien qui coule avec un long murmure,
Mais je me tâte en vain pour trouver la blessure.

"La fontaine de sang", Baudelaire, Les Fleurs du mal

Un cœur en sanglots

Un cœur en sanglots

 

J'ai parfois l'impression que tu me tires dessus

Que tout mon sang pourrait remplir un vase entier

Je le voyais couler, laissant mon corps déchu

Mon cœur et mon âme étaient tout émiettés

 

Cette couleur si vive traverse la ville

Et s'en va au loin pour nourrir toute cette île

Laissant une vague trace comme sur une peinture

Je me balade, personne ne voit ma  blessure

 

Je me réfugie au café en coin de rue

Pensant pouvoir oublier tous mes souvenirs

Boire ce vin était la seule façon de partir

 

Aimant cette femme ingrate, je me suis perdu

Elle est maintenant devenue une étrangère

Mais elle m'a vidé, et privé, de tout mon air !

Tag(s) : #fleurs du mal MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :