Publié par Malik

À jamais brisé

Pouvons-nous étouffer le vieux, le long Remords,
Qui vit, s’agite et se tortille,
Et se nourrit de nous comme le ver des morts,
Comme du chêne la chenille ?

"L'irréparable", Les Fleurs du mal, Baudelaire

Voiture et vitesse en travers de la route 

Pouviez-vous prévoir cette tragédie ?

« Impossible » – m’a-t-on dit –, bien trop tard pour s’arrêter 

Est-ce la vie qui en a décidé, ou l’humaine bêtise ? 

 

Quand je sentis cette douleur sur mon abdomen

Je savais que l’erreur était déjà commise 

Mais qu’ai-je fait comme sottise ?

Il était trop tard pour crier « À l’aide ! Amen ! »

 

L’homme ne peut prédire son avenir

Va-t-il guérir un jour de son instinct puéril ?

Lorsque la vitesse prend le contrôle de votre espèce 

Arrêtez-vous avant que cela ne devienne irréversible !

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :