Publié par Sabrina

Une âme de plus qui part

Une âme de plus qui part

Tandis que les crachats rouges de la mitraille
Sifflent tout le jour par l’infini du ciel bleu ;
Qu’écarlates ou verts, près du Roi qui les raille,
Croulent les bataillons en masse dans le feu

Arthur Rimbaud, Cahier de Douai, "Le mal"

Je m'adresse à vous !

Assassins au cœur de pierre

Soldats d'une guerre

Qui ne fait rire que vous.

 

Je m'adresse à vous !

Meurtriers infanticides

Qui peut – à part vous –

Les exciter au suicide ?

 

Vos mots sont comme des balles

Qui transpercent les cœurs

Voyez comme ils ont peur

– Tous – de  leur fin fatale.

 

Pour eux, c'est seulement un jeu

Ils le jouent entre eux

Ils ignorent qu'ils provoquent

Une guerre univoque !

 

Tag(s) : #poésie MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :