Publié par Jade

Face cachée

Nous pouvons pardonner à un homme d’avoir fait une chose utile aussi longtemps qu’il ne l’admire pas. La seule excuse d’avoir fait une chose inutile est de l’admirer intensément.

Le Portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde (1895)

      Anne, une fille éblouissante et radieuse née à Paris, rencontre un homme nommé Henry. Le coup de foudre fut immédiat, le jeune Henry fit construire un château et le décora de pierres précieuses pour séduire sa belle. « Ce château représente notre amour et notre fidélité envers l'un et l'autre ». Anne fut sous le charme de son bien aimé « et que ces pierres représentent notre personnalité ! ». Au fur et à mesure des années, leur amour ne cesse de croître mais l'hypocrisie d'Anne grandit aussi jusqu'à ce qu’Henry dû partir en guerre et revint pas. Anne ne ressent qu'une peine superficielle à l'annonce de cette mort, mais bien qu'elle ne le sache pas encore, le château a commencé à changer, reflétant la tristesse qu'elle aurait dû ressentir, et les pêchés qu'elle a commis, comme l'infidélité en l'absence d’Henry.

      Une fois par semaine, elle va voir ses amies : aussi riches et belles qu'elles soient, elles n'ont pas plus d'argent qu’Anne. Malheureusement, la fille éblouissante et radieuse n'est plus celle qu'elle était et sa personnalité change : elle devient avare, hypocrite, jalouse, et quelques fois elle vole même les bijoux de ses soi-disant amies. Quand elle rentre dans son château, il s'enlaidit, montrant ainsi ses pêchés. Anne ne se rend compte de cela qu’après-coup et fait en sorte que le château soit toujours beau et décoré, pour que personne ne soupçonne qu'il reflète sa véritable personnalité. La jeune femme reste jeune tandis que le château s'effondre sous le poids de ses pêchés et de ses mensonges.

      Un soir où Anne se rend dans le sous-sol du château comme à son habitude, elle se trouve par hasard, et sans le savoir, dans la pièce où elle et Henry s'étaient fait le serment d'être fidèle l'un à l'autre. Les tableaux des deux tourtereaux sont abîmés, Anne est hideuse sur tous ceux présents dans le château, Henry a gardé son innocence d'avant, elle a beau refaire tous les tableaux, ils ne changent point, la ramenant à la raison.

      Reconnaissante d'être toujours en vie, elle décide alors de devenir meilleure et de faire une bonne action pour que les tableaux retrouvent leur aspect d'innocence et qu'elle soit belle à nouveau. Mais ils ne firent qu’enlaidir. Furieuse, elle brûla tous les tableaux, espérant se libérer de cette malédiction.

     Une vieille femme hideuse et brûlée, est retrouvée morte à côté des tableaux. Le château, lui, retrouve sa beauté d'avant avec des pierres précieuses plus belles que jamais. Ce n'est qu'après quelques mois qu'on retrouva le corps de la vieille femme, et qu'on en déduisit qu'il s’agissait bien de la vraie Anne parée des bijoux de ses amies.

 

Tag(s) : #récit S6
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :