Publié par Fanny

L'éternelle discussion

On vint à parler d'amour, et une grande discussion s'éleva, l'éternelle discussion, pour savoir si on pouvait aimer vraiment une fois ou plusieurs fois. On cita des exemples de gens n'ayant jamais eu qu'un amour sérieux ; on cita aussi d'autre exemples de gens ayant aimé souvent, avec violence.

"La rempailleuse", Guy de Maupassant

            Quand le médecin eut fini son histoire et que tout le monde avait pu débattre, le marquis prit la parole pour raconter à son tour son expérience sur les relations amoureuses d’un ami proche qui aima plusieurs fois : « Pour ma part, j’ai fait la rencontre d’un jeune duc, prénommé Jean, il y a de cela trente ans. Ce dernier aimait beaucoup les femmes. La première, ce fut Marie. Ils s’étaient rencontrés lors d’un bal de bienfaisance, et se voyaient toutes les deux semaines environ. Ils restaient tout l’après-midi à discuter sur le balcon un verre de thé à la main. Après dîner, ils avaient pour habitude d’aller faire le tour du village. Puis il lui donnait cinquante francs en échange de ses services » : les visages des personnes dans la salle restèrent figés, sous le choc.

      « Plus les semaines passaient, plus il s’attachait à elle et voulait la voir de plus en plus souvent, il comptait les jours avant de la revoir. Mais cette histoire s’arrêta au bout de trois ans quand la femme fut obligée de quitter le pays pour une raison que personne ne connait. Il fut détruit par cet abandon et tomba en dépression pendant quelques mois. Le prochain récit n’est point la même histoire : elle s’appelait Jeanne et avait dix ans de moins que lui. Il l’invita plusieurs fois au château mais elle refusa à chaque fois avec de multiples excuses. Un jeudi ils se croisèrent au village, il l’aborda mais elle n’était pas réceptive. Le soir il se posa mille et une questions en se demandant pourquoi elle ne voulait pas de lui. Ça ne lui était encore jamais arrivé, malgré de multiples conquêtes. Je n’ai toujours pas compris pourquoi, mais il était malgré tout attiré par Jeanne. »

       C’est à ce moment que le médecin l’interrompit et lui expliqua que les hommes veulent souvent ce qu’ils n’ont pas.

      « Il continua à l’inviter sans grand succès, elle était inaccessible mais il pensait à elle nuit et jour. La dernière femme était d’une classe sociale modeste, mais ils sont toujours ensemble. »

      Le débat continua pendant tout le dîner chez le marquis. On ne réussit pas à savoir si une personne peut aimer ou non plusieurs fois dans sa vie, chacun avait une opinion personnelle sur le sujet, un avis, une vision…un goût !

 

Tag(s) : #récit S6
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :