Publié par Loeiz

Photo de Raul Puccio

Photo de Raul Puccio

Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées ;
Mon paletot aussi devenait idéal ;
J’allais sous le ciel, Muse ! et j’étais ton féal ;
Oh ! là là ! que d’amours splendides j’ai rêvées !

"Ma bohème", Cahier de Douai, Rimbaud (1870)

Seul, dans la ville

Errant d’une rue à l’autre 

Solitaire un jour de plus

Solitaire un jour de pluie

Amour ! Amour de la solitude !

Vivre à côté, rejet cultivable

Une sensation de liberté

Un statut défini par les autres

Je mène une vie de vagabond 

Sans domicile les cartons

Sont ma maison

Amour de la rue

Je marche sans nom

 

Orphelin de la rue
Tag(s) : #poésie MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :