Publié par Yoann

La guerre

Tandis que les crachats rouge de la mitraille
Sifflent tout le jour par l'infini du ciel bleu ;
Qu'écarlates ou verts, près du Roi qui les raille
Croulent les bataillons en masse dans le feu

Arthur RIMBAUD, Cahier de Douai, Le mal

La guerre

Tandis que les armes tirent à balles réelles

Dans le ciel infiniment bleuté

Le général du haut de son gratte-ciel

Contemple les morts à jamais bafoués

 

Tandis que la sombre folie les rejoint

Et fait tant de milliers de soldats

Brûlant, mourant dans les recoins

Saintes sont leurs amantes dans leur embarras

 

Tag(s) : #poésie MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :