Publié par Jeanne

Rêver de se retrouver

Ô la femme à l'amour câlin et réchauffant,
Douce, pensive et brune, et jamais étonnée,
Et qui parfois vous baise au front, comme un enfant !

"Vœu", Poèmes saturniens, Verlaine

Ô beauté, ton visage hante mes pensées 

Je voudrais tellement pouvoir te serrer fort 

J’attends – je n’attendrai que toi jusqu’à ma mort ! –

Tes mains sur mon corps me feront toujours rêver 

 

Pouvoir sentir ta chaleur sur moi me rend fou

Le plaisir prochain (Oh…) sera inoubliable 

J’emmène – j’emmènerai ton ombre – partout !

Tous ces moments passés seront inaltérables

 

Tag(s) : #poésie MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :