Publié par Rachel

Éveil à la lune

La mélancolie
Berce de doux chants
Mon cœur qui s’oublie
Aux soleils couchants.

"Soleils Couchants (1)" / "Paysages Tristes" / Poèmes Saturniens / Paul Verlaine

Ô Lune, en illuminant le ciel

Tu changes de visage chaque soir

Ton mouvement elliptique éternel

M'hypnotise tels les reflets de moire.

 

Reflets argentés sur mer agitée

Tels des diamants habillant l'océan

Ta nitescence enterre l'obscurité

Cette nuit n'est plus qu’enchantement.

 

Galvanisé, je pars alors vainqueur

Mon esprit est devenu bienheureux

Sombres pensées, échappées de mon cœur

Enfin de la vie je suis amoureux.

 

Tag(s) : #poésie MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :