Publié par Mehdi B.

Et que reste-t-il alors, après la peine ? après l'aveu ? - © Medhi B.

Et que reste-t-il alors, après la peine ? après l'aveu ? - © Medhi B.

En l’an trentiesme de mon eage,
Que toutes mes hontes j’eu beues,
Ne du tout fol, ne du tout sage.
Nonobstant maintes peines eues,
Lesquelles j’ay toutes receues
Soubz la main Thibault d’Aussigny.
S’evesque il est, seignant les rues,
Qu’il soit le mien je le regny !

"Le Grand Testament'', François Villon (1461)

Ô toi ma Belle, si douce et magnifique déesse
Mes sens sont esclaves de ton odeur, de ta beauté
Mais du lointain de mes trente ans, je suis vieux, devenu laid
Ô je t’aime de toute mon âme, depuis prime jeunesse !
Je ne peux que te l’avouer, j’aime, enfin…
Toi qui a refusé mes mots, et mon amour
À ce refus, ma vie a tourné court
Ô misérable moi, mon cœur pleure, mon âme crie !

 

Tag(s) : #poésie MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :