Publié par Juliane

Nostalgia

Souvenir, souvenir, que me veux-tu ? L’automne
Faisait voler la grive à travers l’air atone,
Et le soleil dardait un rayon monotone
Sur le bois jaunissant où la bise détone.

"Nevermore", Poème saturniens, Paul Verlaine

Il m'arrive parfois de me revoir enfant

Avec cette lubie de devenir un grand

Mon cœur innocent, tout inondé de tendresse

Pensait au futur dans une grande ivresse

 

Les saisons se fanent et passent encore

Et emportent avec elles tous mes trésors

Ma vie en rose et mes rêves au pays d'Oz

Je me souviens de tout, enfin je suppose ?

 

Disparue peu à peu l'ère de mes dix ans

Une époque de plus balayée par le vent

Retrouver la douceur, retrouver les couleurs

Remonter le temps, pour rattraper mon bonheur

 

Tag(s) : #poésie MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :