Publié par Louane

Philosophie

Insomnie, impalpable Bête !
N’as-tu d’amour que dans la tête ?
Pour venir te pâmer à voir,
Sous ton mauvais œil, l’homme mordre
Ses draps, et dans l’ennui se tordre !…
Sous ton œil de diamant noir.

Dis : pourquoi, durant la nuit blanche,
Pluvieuse comme un dimanche,
Venir nous lécher comme un chien :
Espérance ou Regret qui veille,
À notre palpitante oreille
Parler bas… et ne dire rien ?

"Insomnie", Les Amours jaunes, Tristan Corbière

Le quotidien est rempli de supplications :

Une France en colère criant « Macron Démission » ; 

Moi, mon cœur fissuré par une rupture

Pourtant avec cette âme-là j’avais pensé un futur

 

Tout se bouscule dans ma tête

C’était si simple au temps de la dînette

Ma scolarité je suis en train de la gâcher

Pourtant c’est elle qui devait me sauver

 

L’argent ne fait pas le bonheur

C’est au contraire un beau manipulateur

Ensemble nous créons notre cimetière

Rien ne suffira, pas même une prière

 

J’entends les gens souffrir

Parce que le malheur nous fait courir

Alors, à quoi bon se battre

La vie ressemble à un coup de théâtre

 

Plusieurs fois j’en ai rêvé

De cette vie sans difficultés

La vie ne te fera pas de cadeau

C’est à toi de montrer ce que tu vaux

 

Oyez tous hommes et femmes, ce n’est pas une morale

Seulement le ressenti d’une enfant banale

Ce texte vous pouvez ne pas y croire

Nous sommes pourtant acteurs narrateurs de cette histoire !  

 

Tag(s) : #poésie MG1, #polémique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :