Publié par Clément

Doux souvenir

L'année suivante, un dimanche qu'il faisait très chaud, tous les détails de cette aventure, que Henri n'avait jamais oubliée, lui revinrent subitement, si nets et si désirables, qu'il retourna tout seul à leur chambre dans le bois.

Une partie de campagne, Guy de Maupassant

       Depuis cinq mois ils avaient l'envie d'aller manger dans la campagne Parisienne. Ils voulurent manger loin de la ville, pour avoir le plaisir de s'échapper pendant un court moment du quotidien, le plaisir d'une escapade. Il était huit heures quand ils partirent avec la voiture du laitier qui la leur avait gentiment prêtée. Sur le chemin ils scrutaient avec attention les magnifiques paysages qui leur étaient offerts. Après un long moment ils arrivèrent enfin.

     La famille Dufour choisit de passer la journée au restaurant Poulin. Madame Dufour et sa fille, étant sorties les premières, se jetèrent sur les balançoires. Madame Dufour ajouta qu’elle n'en faisait pas souvent mais que c'était son activité préférée, car cela lui permettait d'oublier ses tracas. Madame Dufour ne pouvant pas se pousser toute seule,  elle appela avec insistance Cyprien. Quelques temps plus tard, n'ayant plus l'envie de faire de la balançoire, elle s'empressa d'aller commander à manger car la faim se faisait ressentir pour toute la famille. Monsieur Dufour commanda alors « Une friture de Seine, un lapin sauté, de la salade ainsi que du dessert. » Quand on leur apporta les desserts, ils étaient tous renversés sur leur dossier, le ventre plein, ne pouvant plus avaler quoi que ce soit. Il était plus de deux heures quand ils terminèrent de manger. Mr Dufour proposa alors à tout le monde d'aller dans le jardin car le soleil était resplendissant. Non loin de ce jardin se trouvait un lac, deux canotiers se trouvant déjà dans le jardin proposèrent aux jeunes dames de faire un petit tour sur le magnifique lac.  Les dames n'hésitèrent pas une seule seconde et acceptèrent. Les canotiers donnèrent aux maris des dames des cannes à pêche pour qu’ils ne voient pas le temps passer. Dix minutes plus tard, les deux canots étaient sur l'eau avec les jolies dames qui découvraient un magnifique paysage. Soudain la dame entendit un chant de rossignol. Elle tendit  l’oreille pour profiter de ce spectacle sonore.

     Il se faisait tard alors le canotier et Madame Dufour rentèrent. Toute sa famille l'attendait pour rentrer, tout le monde était bien fatigué après cette journée pleine d'émotions.

     Deux mois plus tard le canotier qui avait offert cette magnifique balade à Madame Dufour et à sa fille  se rendit au magasin familial car il voulait revoir la fille de Madame Dufour. En arrivant devant le magasin il aperçut la fille de Madame Dufour. Ses yeux s'illuminèrent, il alla lui parler, la jeune fille comprit les sentiments du canotier, et refusa de prolonger le moment car elle allait se marier dans les deux mois. Le jeune homme triste rentra bredouille, cette fois.        

                                 

Tag(s) : #récit S6
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :