Publié par Priscilla

Amour sauvage

Beau chien, quand je te vois caresser ta maîtresse,
Je grogne malgré moi — pourquoi ? — Tu n’en sais rien.
— Ah ! c’est que moi — vois-tu — jamais je ne caresse,
Je n’ai pas de maîtresse, et… ne suis pas beau chien.

"Sonnet à Sir Bob", Tristan Corbière, Les Amours jaunes

Je te vois le caresser,

Cela t’apaise on dirait...

Moi aussi j’aimerais bien t’apaiser

Être ta source d’inspiration,

Mes ronronnements à moi ne te calment pas.

Le chat est le centre de ton univers,

Tel un petit roi, il a besoin de briller.

Et moi ? Ne resplendis-je pas assez ?

Qu’a-t-il de plus que moi ?

Ton regard de volupté pour cet être...

Ce petit être vicieux.

Mes poils ne te font-ils pas frissonner ?

Eh ! Suis-je beau ou laid ?

Pas plus – ou moins ? –

Que ce vilain félin avide de lait !

 

Tag(s) : #poésie MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :