Publié par Agathe

Garde alternée

L'année où nous nous installâmes rue de Rennes mon sommeil se troubla . Avais-je mal digéré les révélations de Magdeleine ?

Mémoires d'une jeune fille rangée, Simone de Beauvoir (p. 132, lg.17-18)

          Il est midi trente-cinq. Encombrée de mes valises, devancée par ma mère, mon frère et ma sœur, j’aperçois l'entrée de la maison au bout de l'allée. En posant mes bagages, je découvre cette porte large, au caractère sérieux que lui confèrent ses moulures strictes, mais elle est aussi chaleureuse grâce à ce mur de briques rouges qui l'entoure. La vitre laisse deviner la silhouette des membres de ma nouvelle famille. Mille et une questions se bousculent dans ma tête : comment sera ma nouvelle vie ? Vais-je m'y habituer ? Que va penser papa ? Je n'ai plus le temps d'y penser car maman me prend déjà par la main et me fait entrer.

     Nous venions de déménager. C’était le début d'une nouvelle ère, d'une nouvelle vie dans un monde inconnu. J'observais et analysais tout, à tel point où l'on aurait pu me suspecter de fomenter un cambriolage. Cadres, miroirs, armoires... Je me revois, perdue, cherchant à me raccrocher à un objet familier.

     Je ne savais pas si une maison, un simple logis, pouvait changer ma façon d’être, de vivre ou même de penser, mais je savais qu'à partir de ce jour tout se passerait différemment. Bien qu'on m’eût préparée à ce grand changement, je ne savais à quoi m'attendre. Mes sentiments étaient mélangés : mon ancienne maison – qui pourtant n’était ni plus belle ni plus confortable que la nouvelle – me manquait déjà. Ce sentiment nostalgique, qui m’était jusqu’alors inconnu, envahit mes pensées.

     Je me revois au milieu de ce changement, imaginant que jamais je ne m'y habituerais, que m'intégrer à une famille, ou bien même en former une nouvelle, serait bien trop compliqué. Pourtant, des années plus tard, c'est avec plaisir que tous les quinze jours, passant par la même porte accompagnée de mes bagages, je continue ce voyage.

 

 

Tag(s) : #autobiographie MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :