Publié par Mehdi Y.

Sensationnel

Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue !

Rimbaud, Cahier de Douai, "Sensation"

Les matins d'automne

Je m'assois sur un tas de feuilles mortes

Et je reste aphone

Devant l'aurore qui me réconforte

 

Je m'allonge à même le sol

Me laisse bercer par les feuilles qui volent

Les rayons de soleil me caressent la joue

Et me laissent un sentiment d'amour fou

 

Ils me rappellent cette époque

Qui me semble si lointaine

Où l’on plongeait dans la fontaine

De notre amour sans équivoque

 

Le chant des oiseaux

Me remet dans le cerveau

La mélodie que tu chantonnes

Ô dès les matins d'automne

 

Tag(s) : #poésie MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :