Publié par François-Xavier

POTEZ 631

POTEZ 631

         « Ah mais je ne sais pas quoi faire pendant ce confinement ! Je ne peux pas supporter l'idée de rester barricadé chez moi ! » C’est ce que se disent la plupart des jeunes, actuellement confinés. Est-ce que j'en fais partie ? Oui. Est-ce que je m'en plains ? Non.
       Contrairement à la majorité, je suis quelqu'un de plutôt résistant à la tentation de sortir. Je reste pratiquement tout le temps dans ma chambre, je ne sors qu’occasionnellement pour manger, jouer avec mon chat, ou bien pour boire quelque chose avec ma famille. Depuis le confinement, mon quotidien n'a pas changé drastiquement. En fait, les jours où il y avait cours se sont transformés en journées identiques à mes week-ends : le quotidien n'a pas été bousculé. Heureusement, on avait déjà un stock moyen de produits impérissables en avance, mais pas par anticipation, ou quoi que ce soit. Nous n’avons pas été touchés ou perturbés. Le seul souci fut que, quand nous avons vu les brestois, les parisiens, ou les autres piller les magasins, ce fut une brusque inquiétude face à la paranoïa totale.

         Bon sinon à quoi ressemblent mes journées ?
       Déjà je me lève plus tard que d'habitude, aux alentours de 10 heures du matin. Je prends mon petit déjeuner, puis je remonte dans ma chambre, tout en consultant mes messages personnels, privés et messages « professionnels » (entre autres, messages concernant ma scolarité, si l'on exclut les devoirs/cours qui se passent dans ma journée). Je consacre mon temps à l'histoire militaire, et à du 3D modeling sur de petits jeux.

        Donc, pour le coté histoire, c'est de la recherche d'informations, souvent en rapport à un conflit quelconque (souvent la seconde guerre, ou la guerre russo-japonaise par exemple). Bref tout un rayon sur les uniformes, les tactiques, le contexte, les événements, les équipements, les véhicules, la stratégie, le nombre, les spécialités ; et ainsi à l’infini…
       Ceci me permet de pouvoir ensuite me lancer dans la création d'objets 3D via un site ludique qui s'appelle Roblox, qui rend possible la création de ses propres jeux, et la mise en place de modèles, de scripts, et ainsi de suite. Ce mercredi, j'ai principalement bossé sur mon Potez 631 (un peu modifié). J'utilise la technique du CSG qui est une technique un peu trop compliquée à expliquer, mais voilà le résultat :

Captif Covid-J 10

        Souvent mes créations réutilisent des pièces de créations diverses d'autres développeurs. Ici, je réutilise la mitrailleuse d'un autre avion, pour simplifier la production de mon avion.

 

Captif Covid-J 10

        Donc cela prend du temps : je ne l'ai commencé que la semaine dernière, autour de mercredi.
       Pour conclure, mon quotidien ne change pas personnellement, si ce n'est le temps supplémentaire que je peux passer sur mes avions, par jour. Pour vous donner une idée, en commençant avant l'arrêt des cours, avant le confinement, j'ai complété un avion en un mois du fait du travail au lycée, et de la fatigue.
       Voici quelques photos supplémentaires du Potez :

Captif Covid-J 10
Captif Covid-J 10
Tag(s) : #réel et fictif
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :