Publié par Gaëlle

Page du chapitre 16

Page du chapitre 16

        Aujourd'hui nous sommes le 31 mars 2020. Une nouvelle page se tourne, il fait plutôt beau mais assez froid. À l’heure où j’écris, nous sommes encore confinés comme au premier jour, pourtant nous en sommes au seizième, je suis du genre à beaucoup bouger et à avoir beaucoup d’énergie, je ne tiens pas en place ! Alors je peux vous assurer que ça doit être dur pour mes parents, et mes sœurs, de me supporter en continu ! Même si mon père et ma mère, eux, travaillent toujours. Mon père est pompier, donc lui, comme nous, sommes très exposés au virus, ce qui nous fait peur. Nous devons garder quelques distances, ce qui est un peu compliqué quand on vit sous le même toit. 

        Il est 9 heures ce matin, je me réveille pour prendre mon petit-déjeuner, qui sera aujourd’hui composé de deux barres de céréales pour bien commencer la journée. Je les mange devant la télévision pour passer le temps, avant de rejoindre ma classe virtuelle à l’heure de 9 heures et demi. Quoi de mieux que de se poser devant la télévision quelques instants afin de patienter ? 9 heures et demi, cela commence, je rejoins ma classe en ligne. Nous sommes seulement trois à être matinaux à ce que je vois ! Le professeur nous présente quelques documents sur lequel nous aurons des exercices, mais il ne s’y attarde pas, et nous dit au revoir avant de quitter l’appel à dix heures dix. J’aurais aimé aller courir comme je le faisais auparavant, ça m’aide à me canaliser. Je me sens bien quand je cours, ça me fait extérioriser, mais il est préférable de ne pas sortir, et d'attendre la fin du confinement, pour reprendre la course. Il est maintenant temps pour moi d’aller me préparer, parce que passer la journée en pyjama est devenu démoralisant au fil des jours. 

        Maintenant je vais aller manger, il doit être treize heures. Nous n’avons même pas mangé de pâtes, comme dirait le cliché ! Mais des cordons bleus accompagnés de haricots verts, il faut tout de même garder la forme. Je monte dans ma chambre afin de faire mes devoirs, ce qui m’occupe quelques heures pour aussi rattraper mon retard. Je me pose ensuite dans mon lit, environ à la même heure qu’hier, qu'avant-hier, et que tous les autres jours qui ont précédé. Cela devient plus qu'une habitude, j’ai parlé quelques instants avec mes amis de tout et de rien, grâce aux réseaux sociaux.

        Après avoir échangé avec mes amis, je prends mes écouteurs et je mets de la musique plutôt calme, pas très forte, et je prends un livre. En réalité c’est le livre que je préfère, j’ai déjà fini le premier, je me suis attaquée au deuxième il n’y a que quelques jours. C’est un livre rempli de romances et de suspens. Il raconte la vie et les sentiments que ressent le personnage principal nommé « Lili ». Je commence à lire quelques pages, et rapidement je m’immerge dans la lecture, jusqu’à ne plus entendre la douce musique qui résonne dans mes oreilles. Une heure et demi plus tard, je sors mon nez du livre et vais parler un peu avec ma grande sœur, il est important de ne pas rester enfermée dans sa chambre et d’avoir toujours des personnes à qui parler, on a beaucoup ri. Je regarde l’heure, il est déjà 17 heures. Il est temps pour moi d’aller faire un peu de sport, pour garder la forme, comme nous l’a conseillé notre prof d'EPS ! Il est 20 heures 08 et le ciel est sublime. Il y a de jolis nuages gris qui font penser à la noirceur de ce que l'on vit, mais ça devient magnifique avec la belle couleur orangée que lui apporte le soleil, un signe d'espoir derrière cette grisaille. C’est sûrement la seule chose de beau que j’ai vue de la journée, alors j'ouvre légèrement ma fenêtre pour contempler le ciel et sentir l'air dont je suis - entre autres choses - privée, ça fait énormément de bien. La journée est finie pour moi, il ne me reste qu'à manger et à regarder un épisode de ma série, avant de me coucher et de recommencer cette journée en boucle, chaque jour de la semaine.

 

Tag(s) : #réel et fictif
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :