Publié par Ambre

L'enfermement

L'enfermement

       *BIP BIP BIP * Il est 8h, mon réveil sonne. Submergée par la fatigue, je décide de l'éteindre et de remettre un réveil pour 9h.

       *BIP BIP BIP * Mon réveil sonne à nouveau, toujours fatiguée, je décide de rester un peu « traîner » dans mon lit. En effet, cette nuit s'est avérée plutôt mouvementée... les cauchemars se sont accumulés... Serait-ce le confinement qui me monte à la tête ? Nous sommes arrivés au 13ème jour de confinement, pourtant le nombre de décès augmente et se répand à toute allure.

       Je tente de me motiver à sortir de mon lit, en vain... À 9h45, je me décide enfin à descendre pour prendre mon petit déjeuner, tout en regardant ma série.

       Je remonte ensuite et commence à travailler, comme tous les jours, aussi fades les uns que les autres, se ressemblant tous... Mais bon, on commence à s'y habituer à ce quotidien...

      Enfin midi arrive, je retrouve l'ensemble de ma famille et on mange dans la bonne humeur malgré tout. Après le repas, je vais faire un petit tour dans le jardin, pour prendre une bouffée d'air frais, ça fait un bien fou, quelque chose de banal devenu une source de liberté. Ensuite, je décide de ranger ma chambre et une fois tout ça fini, de me poser sur mon lit, et de faire le tour des réseaux sociaux. Tous ces challenges, notamment ceux avec du papier toilette que l'on voit apparaître, montrent bien l'ennui omniprésent chez beaucoup d'entre nous. Mais cela reste tout de même amusant !

       Vers 15h, je me motive à faire mes 45 minutes de sport quotidiennes, ça me permet d'oublier que le Coronavirus est présent, mais aussi de penser à autre chose que le travail. C'est le moment qui me permet de me vider l'esprit.

       Enfin, arrive l'heure du goûter. Ma mère, pour s'occuper, a fait un gâteau, nous l'avons donc mangé.

       Je décide ensuite de me remettre au travail jusqu'à l'heure du dîner, à 19h30. Pendant le repas, nous faisons un « blind test », c'est vraiment amusant ! Puis arrive l’heure de se mettre sur le canapé pour regarder le journal de 20h, avec cette boule au ventre de connaître l'évolution des dégâts de la pandémie... Lorsque j’entends ce nombre, je tombe des nues... 2314 morts depuis le début ! Ce chiffre ne cesse d'augmenter chaque jour.

       Cela fait bien une heure que je suis dans mon lit, en pensant à tout cela. Je me souviens encore de ce jour où le Président a annoncé la fermeture de toutes les écoles, j'étais tellement contente, mais finalement, je me rends compte que les cours, le lycée, et même les professeurs me manquent ! Qui l'aurait cru ? Mes amis, ma famille, mon copain, les sorties, les soirées me manquent... tout me manque ! Même les choses les plus banales de la vie me manquent : ces journées que je trouvais longues et ennuyeuses n'étaient finalement pas si mal...

      J'attends, comme beaucoup de monde, avec impatience, le moment où le gouvernement annoncera la fin de ce confinement. Je rêve de ce moment où le cours de ma vie pourra reprendre là où il s'est arrêté. J’attends de retrouver mes bonnes vieilles habitudes, et surtout de revoir ceux que j'aime !

         Comme toujours, ces questions me trottent dans la tête : Vais-je perdre un membre de ma famille ? Vais-je attraper le virus ? Si ce n'est déjà fait ! Combien de personnes vont encore mourir à cause de ce fichu virus ? Quand est-ce que tout cela se finit ? Enfin, si un jour ça se finit ! Serait-ce bientôt la fin ?

 

Tag(s) : #réel et fictif
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :