Publié par Nolan

Le Nouveau Monde (2005), film de Terrence Malick

Le Nouveau Monde (2005), film de Terrence Malick

Il n'y a rien de barbare et de sauvage dans ce peuple, sinon que chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage.

Essais (1580), Michel de Montaigne

         La barbarie est quelque chose de mal. Quand on te surnomme un barbare, ceci n'est pas un compliment, c'est plus un défaut. À son époque, Montaigne nous disait que « chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage (pensées, comportements, actes) ». Pour lui, la barbarie c'était « normal », car être barbare renvoie aux étrangers qui ont d'autres pensées et d'autres comportements. Je suppose qu'il considérait le monde entier comme  « barbare », vu ce qu'il nous a proposé comme définition, car tous les hommes ne se ressemblent pas. Tous les hommes diffèrent par leurs pensées et leurs actes. En somme, le mot « barbare » est un autre mot pour « différent ».

       Je perçois la barbarie autrement. Pour moi, être barbare, c'est qu'une personne manifeste une cruauté inhumaine. C'est un groupe d’hommes non civilisés, considérés barbares par l'Empire Romain, par exemple. Je vois la barbarie d'une autre manière que Montaigne. C'est plutôt normal,  il est né en 1533 et nous sommes en 2020. Il y a beaucoup de siècles d'écart entre nous. Les visions du monde ont changé avec le temps. En conclusion, je ne suis pas vraiment d'accord avec la définition de Montaigne. Néanmoins, je pense que sa conception correspondait à son époque.

 

Tag(s) : #regard sur l'autre MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :