Publié par Hugo

Captif Covid-J 24

         Mercredi 08 avril 2020 : 23ème jour de confinement national.

      D’abord, les chiffres : le seuil des 10 000 morts est franchi. 7632 personnes sont mortes à l’hôpital et plus de 3 000 en EHPAD. Plus de 21 000 personnes sont guéries.

     Quelle est la perspective en France ? Le confinement va être prolongé. Le Président interviendra à ce sujet lundi 13 avril à 20h. Au niveau économique, le ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, l’annonce, la France est entrée en récession : -6% d’activités au premier trimestre. Les salariés craignent pour leur emploi. Afin de sauver son entreprise, un gérant peut souscrire au prêt garanti par l’État mais il semble difficile à obtenir. Les défaillances d’entreprises concernent les secteurs suivants : hôtel, restaurant, commerces de détail, coiffeurs et esthéticiennes, entreprises du bâtiment, agences immobilières. L’Ile de France et la région Paca sont les régions françaises les plus touchées. Une hausse des faillites en France est estimée à plus de 15%. Le chômage partiel, le fond de solidarité (1 500€, ou 2000€, voire 5000€ en cas de grande difficulté), le report des charges sociales et fiscales, et le prêt garanti par l’état, sont les mesures mises en place par le gouvernement. Il est prévu l’annulation des charges sociales et fiscales à la fin du confinement si l’entreprise est menacée de faillite. Le gouvernement demande que les assureurs participent davantage. Les grands groupes (Air France, Renault…) seront soutenus par l’Etat. Un plan massif de solidarité européenne est demandé par le ministre, Bruno Le Maire. Le système financier français est solide selon lui.

      Au niveau sanitaire, une quarantaine de marins sur les 1760 embarqués sur le porte-avions Charles De Gaulle présente les symptômes du coronavirus. Ils sont placés à l’isolement, à l’avant du bateau, afin d’entraver la propagation du virus. Le porte-avions est équipé de nombreux équipements médicaux (scanner, bloc opératoire, matériel de réanimation…). Il rentre à Toulon.
      Les médecins du sud de la France viennent en renfort dans les hôpitaux surchargés. Le nombre de lits de réanimation a été multiplié, d’où le besoin de renfort. Le Haut-Rhin, département français le plus touché, recherche des lits de réanimation chez ses voisins. Les EHPAD comptent leur premier décès parmi leur personnel soignant (une aide-soignante de 43 ans, mère de 3 enfants). De nouvelles mesures sont prises dans les EHPAD, comme la désinfection quotidienne de l’établissement par des entreprises spécialisées. Le port des masques est de plus en plus recommandé. A ce sujet, la France coud… Des couturières de grande maison, des entreprises de voiles, de filtres, se reconvertissent dans la fabrication de masques homologués. Des scientifiques proposent dans la grande distribution des rayons à sens unique avec désinfection des mains à l’entrée et à la sortie, un marquage au sol. Néanmoins, cela semble très difficile à mettre en œuvre.

      La situation à l’étranger : Un peu d’espoir ? Wuhan, ville berceau de la pandémie, lève le confinement après 77 jours, mais avec prudence. Les gares réouvrent, des milliers de personnes se pressent pour partir retrouver leur famille ou leur lieu de travail. Il est malgré tout demandé aux habitants de limiter leurs sorties, car une deuxième vague est redoutée en Asie. Les USA comptabilisent 2 000 décès par jour. Les milliardaires viennent au secours du gouvernement et de la recherche médicale, notamment, en donnant de l’argent (Bill Gates, le fondateur de Facebook, le fondateur de Twitter, Lady Gaga, Angelina Joly…). La pandémie a aussi des conséquences politiques : la campagne de Bernie Sanders est arrêtée, Jo Biden est le seul désormais en lice pour affronter Donald Trump à l’élection présidentielle.

Tag(s) : #réel et fictif
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :