Publié par Maïlys

1492 Rencontre historique

                      Une fois les deux hommes face à face - c'est la première fois qu'ils se voient -, ils se regardent de manière très étrange, ils se jaugent, s'évaluent : chacun se demande si l’autre est humain. Ils gardent une certaine distance. 

         Le chef Indien est noir, peu vêtu - il porte une sorte de jupe végétale tissée -, grand, avec de longs cheveux noirs. Il a un grand bâton dans les mains et des traits peints sur le corps, de couleur blanche et verte. Environ six personnes sont derrière lui, elles lui ressemblent beaucoup, ce sont comme des répliques.

        Cristobal, lui, est tout blanc, voire pâle, on voit bien qu’il n’est pas sorti depuis plusieurs mois. Il n’a pas l’air épanoui. Il est seul, du moins son équipage est au loin en train d’accoster le bateau, un immense vaisseau de bois, imposant, extraordinaire du point de vue des Indiens. Il a des cheveux courts et blonds. Il est bien vêtu : de grands habits, de couleur rouge vif et bleu foncé.

        Les deux hommes se regardent pendant un long silence. L’Indien n’en croit pas ses yeux. « Un homme ? Autre que nous, et nos voisins ? Impossible ! » se dit-il. Il se rapproche pour mieux l’observer. Il se demande encore : « Pourquoi il est là ? D’où vient-il ? Que nous veut-il ? Sait-il parler ? Va-t-il nous faire du mal ? »  

        Colomb l’observe d’un air écœuré. Écœuré de voir qu’il n’est pas seul. Il pensait que personne ne vivait là avant d’accoster. Il se dit : « Des personnes aussi peu vêtues, quelle étrangeté, quelle sauvagerie ! Pourquoi se rapproche-t-il autant de moi ? Et qu’ils sont sales, ils portent de la poussière verdâtre à même le corps. Ce n’est pas possible ! Ils ne sont pas humains ! »

Trajet des quatre voyages de Colomb aux « Indes » : sur les îles des Caraïbes

Trajet des quatre voyages de Colomb aux « Indes » : sur les îles des Caraïbes

Tag(s) : #regard sur l'autre MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :