Publié par Gaëlle

Sonnet baroque

Le nouveau « lui »

Plus grand chose ne lui plait chez lui aujourd’hui

Passer d’enfant à jeune adulte lui fait peur

Le changement de voie lui étreint fort le cœur

Son nouveau corps lui semble être celui d’autrui

 

Qui lui a piqué son corps ? Qui est ce voleur ?

Il voudrait retrouver celui qui s’est enfui

Mais il ne lui reste plus qu’à s’apprécier – lui

Ce nouveau corps commence à prendre de l’ampleur

 

Il voudrait se réveiller d’un bien simple rêve

« Or il me semble que tout le monde m’observe…

D’un coup de magie, je voudrais me retrouver »

 

Il veut faire face, ça marche pas la magie

« C’est fini, je veux vivre ma nouvelle vie :

Ce corps – si réformé – commence à m’apprécier ! »

Tag(s) : #sonnet S6
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :