Publié par Youna

Captif Covid-J 51 Jardin-piscine

        Aujourd’hui, cela fait 51 jours que nous sommes confinés. On est le mardi 5 mai 2020. Je compte les jours jusqu’au 11 mai, car je sais qu’après cette date je pourrai voir mes grands-parents masqués, et les mains propres, à plus d’un mètre de distance.

      Comme d’habitude, je me réveille et travaille. J’évite de regarder les informations car cela m’angoisse, cette peur de l’inconnu. J’ai de la chance d’avoir ma meilleure amie qui habite juste à côté de chez moi, un petit portail en bois sépare nos deux jardins, nous faisons ensemble notre sport à l’extérieur. Après le sport, je sors promener mon chien, pour la deuxième fois depuis le confinement, dans des champs. Après mon repas du midi, et une heure et demie de travail, ma voisine et moi nous baignons dans ma piscine, pour faire passer le temps et profiter du soleil. Par ailleurs, j’ai planté des tomates cerises et nettoyer ma piscine.

       Le plus dur dans le confinement, c’est de ne plus pouvoir voir mes grands-parents, côtés maternel comme paternel, nous avions l’habitude de nous réunir tous les dimanches après-midi avant le confinement. Je les voyais presque tous les jours. Le soir, ma mère rentre de son travail, je suis fière d’elle, car elle affronte tous les jours le virus à cause de son métier d’infirmière.

     Aujourd’hui, j’ai eu beaucoup de classe virtuelle, enfin c’est la journée où j’en ai le plus. Pour le dîner, j’ai fait des raviolis maison et on s’est tous régalé. Après le repas, ma sœur et moi avons fait des masques pour le visage et le corps, en regardant un film, et en mangeant des cookies qu'elle avait faits. 

Tag(s) : #réel et fictif
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :