Publié par Mustafa

Où & comment vivre

       Je suis parisien. Vivre à Paris, c’est connaître les embouteillages, la pollution, la surpopulation et j’en passe. Je passe mes vacances à la campagne, voir de la famille. Là-bas, tout parait si calme et relaxant, les gens sont gentils et on n’a pas l’impression de les déranger en les saluant simplement, ce qui est une forme de politesse. Tout le monde se connaît ou presque, personne ne juge qui que ce soit, on s’habille comme on l’entend, on fait ce qui nous plait, sans avoir peur d’être jugé.

       Tout est si différent. Par exemple, hier au marché, un homme m’a bousculé, après il s’est excusé et m’a aidé à ramasser mes affaires au sol, ça peut paraître dingue que ce soit mentionné, parce que c’est quelque chose de « normal », mais c’est très rare de nos jours. On croise des habitants avec un bon fond, qui ne se soucient pas de la vie d’autrui : qu’une femme porte le voile ou qu’un homme porte une robe, ça leur est égal. Chacun vit sa vie, tout en respectant celui d’à côté.

      C’est une mentalité perdue ici, à Paris, c’est comme une « nouvelle société » sans attributs, sans titres, j’aimerais que ce soit la société du futur. Je trouve ça presque merveilleux. Presque tout le monde est fermier ou éleveur. Chacun travaille pour soi sans patron, ce qui nous éloigne des différences de salaires, si quelqu’un est moins bien payé qu’un autre, c’est qu’il n’a pas bien travaillé, et non pour des inégalités. Ça peut paraître tout simple, mais c’est une société comme ça qu’il faudrait, et partout, pas seulement dans quelques endroits. J’hésite même à faire ma place ici, y emménager, parce qu’ici, je me sens vraiment libre, comme on devrait tous l’être, partout.

Tag(s) : #regard sur l'autre MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :