Publié par Mehdi B.

L'objet de la coutume

L'objet de la coutume

       L’année dernière, comme pratiquement chaque année, je me rends au Maroc pour y passer un séjour d’un mois et demi. Dans la globalité le pays est sympa, mais ils ont quand même quelques coutumes que je trouve bizarres.

      Je vais vous parler d’un coutume que j’ai trouvée particulièrement difficile à supporter ces deux dernières années. Je vais parler de mon expérience de l’année passée. Tout d’abord, je tiens à préciser que ce n’est pas une coutume religieuse, c’est plutôt du recyclage organisé comme-ça-vient. Déjà le Maroc est un pays musulman, et ce dont je vais vous parler, c’est ce qu’ils font avec les peaux de moutons après leur égorgement, pour la fête la plus importante de la religion musulmane.

      Généralement, deux jours après l’égorgement des moutons, et après le dépècement, tous les habitants de chaque ville vont jeter les peaux sur les grandes places de chaque ville, pour que les artisans puissent les récupérer et en faire différents produits. Sur le papier, c’est génial mais, déjà, chaque habitant n’a pas lavé la peau, et en plus ce n’est ni joli à voir, ni bon à sentir, surtout l’année dernière où la fête se situait en août, et comme le Maroc est un pays chaud, surtout en été, franchement, déjà qu’une peau ça pue, alors des dizaines entreposées sur des places publiques souvent mal nettoyées, avec du sang ruisselant, ce n’est pas très propre. Pour moi, ce fut une mauvaise expérience, car comme c’était une fête importante, on faisait beaucoup d’allers-retours entre villes, campagnes, et encore villes. Le pire, ce sont ceux qui laissent la peau de la tête avec des morceaux dessus, sans doute de la cervelle, qui est aussi mangée.             

                                                                                                                                                                           

Tag(s) : #regard sur l'autre MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :