Publié par Damien Sur l'air populaire « Quand le bonhomm' revint du bois » Quand ce jeune homm’ rentra chez lui, Quand ce jeune homm’ rentra chez lui ; Il prit à deux mains son vieux crâne, Qui de science était un puits ! Crâne, Riche crâne, Entends-tu...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Bira Jody & Yvette (dans Baby boy - film, USA, 2001) — Un crapaud ! — Pourquoi cette peur, Près de moi, ton soldat fidèle ! Vois-le, poète tondu, sans aile, Rossignol de la boue… — Horreur ! — … Il chante. — Horreur !! — Horreur pourquoi ?...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Priscilla Beau chien, quand je te vois caresser ta maîtresse, Je grogne malgré moi — pourquoi ? — Tu n’en sais rien. — Ah ! c’est que moi — vois-tu — jamais je ne caresse, Je n’ai pas de maîtresse, et… ne suis pas beau chien. Je te vois le...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Karine La faiblesse : le manque de confiance en soi Ils se ressentent si bien vivre, Les pauvres petits pleins de givre ! — Qu’ils sont là, tous, Collant leurs petits museaux roses Au grillage, chantant des choses, Entre les trous Vous autres,...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Mehdi Y. Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers, Picoté par les blés, fouler l’herbe menue : Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds. Je laisserai le vent baigner ma tête nue ! Les matins d'automne Je m'assois sur un tas...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Mélya Et, les yeux lourds de sommeil, je fermai la fenêtre qu’incrusta la croix du calvaire, noire dans la jaune auréole des vitraux. Elles sont bien plus que des peurs, des phobies, Toutes ces illusions qui apparaissent avec la nuit. Elles...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Elsy J’entends le crâne à chaque bulle Prier et gémir : Ce jeu féroce et ridicule, Quand doit-il finir ? C’est bien plus beau que le mot « je t’aime » C’est bien plus lourd alors je te dis « je t’haine » Qu’est-ce que l’amour ? Comment l’amour...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Malik À sept ans, il faisait des romans, sur la vie Du grand désert, où luit la Liberté ravie, Forêts, soleils, rios, savanes ! Loin de tout, du stress comme de la boue, Enlisé, comme à jamais bloqué. Comment sortir de cet endroit agité ? Est-ce...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Tahamida Insomnie, es-tu l’âne en peine De Buridan – ou le phalène De l’enfer? – Ton baiser de feu Laisse un goût froidi de fer rouge… Oh! viens te poser dans mon bouge!… Nous dormirons ensemble un peu. Avec ce simple poème, on veut te dire...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Ali-Amine Cinq heures du soir Depuis huit jours, j'avais déchiré mes bottines Aux cailloux des chemins. J'entrais à Charleroi. − Au Cabaret-Vert : je demandai des tartines De beurre et du jambon qui fût à moitié froid. À peine mon aventure...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Mustafa Les trahis poursuivent le traître jusqu'au "bout" Ça c’est un renégat. Contumace partout : Pour ne rien faire, ça fait tout. Écumé de partout et d’ailleurs ; crâne et lâche, Écumeur amphibie, à la course, à la tâche Ils sont partout...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Max Maintenant, pourquoi ces complaintes ? Gerbes d’ailleurs d’un défunt Moi Où l’ivraie art mange la foi ? Sot tabernacle où je m’éreinte À cultiver des roses peintes ? Pourtant ménage et sainte-table ! Ah ! ces complaintes incurables, Pourquoi...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par François-Xavier « Ni vous, ni votre art, monsieur. » C’était un dimanche, Vous savez où. À vos genoux, Je suffoquai, suintant de longues larmes blanches. Convalescence d'un chevalier Moi, blessé au combat pour dieu, c’est un privilège Mais...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Audrey Vous qui passez, oyez donc un pauvre être, Chassé des Simples qu’on peut reconnaître Soignant, las, quelque œillet à leur fenêtre ! Passants, hâtifs passants, Oh ! qui veut visiter les palais de mes sens ? Vous, étrangers pressés m'ignorant...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Noémie Les moines tondus se promènent là-bas, silencieux et méditatifs, un rosaire à la main, et mesurent lentement de piliers en piliers, de tombes en tombes, le pavé du cloître, qu’habite un faible écho. A quoi sert d'être aimée ? Je n'ai...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Elsy Mon rêve Son nom ? Je me souviens qu’il est doux et sonore Comme ceux des aimés que la Vie exila. Son regard est pareil au regard des statues, Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a L’inflexion des voix chères qui se...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Maïlys J’ai vu passer dans mon rêve — Tel l’ouragan sur la grève, D’une main tenant un glaive Et de l’autre un sablier, Ce cavalier Dans tes rêves, ta phobie revient : T’arrives, on ne te regarde pas bien, Ils te poussent : ah! quelle bande...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Louise "Le Souvenir avec le Crépuscule Rougeoie et tremble à l’ardent horizon " "Parmi la maladive exhalaison De parfums lourds et chauds, dont le poison" Non loin du terminus du bout du monde Mes yeux contemplent un soleil qui tombe Comment...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Romane En amoureux à Winter Village L'hiver, nous irons dans un petit wagon rose Avec des coussins bleus. Nous serons bien. Un nid de baisers fous repose Dans chaque coin moelleux Tu fermeras l’œil, pour ne point voir, par la glace Grimacer...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Sabrina Une âme de plus qui part Tandis que les crachats rouges de la mitraille Sifflent tout le jour par l’infini du ciel bleu ; Qu’écarlates ou verts, près du Roi qui les raille, Croulent les bataillons en masse dans le feu Je m'adresse à...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Lenny Des personnes sans abri J’endure Froidure Bien dure. La chanson du pauvre diable. Ohé ! rangez-vous qu’on se chauffe ! — Il ne te manque plus que d’enfourcher le foyer ! Ce drôle a les jambes comme des pincettes.  Les miséreux généreux...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Kennocha Oh ! qu’incultes, ses airs, rêvant dans la prison D’un cant sur le qui-vive au travers de nos hontes ! Mais, en m’appliquant bien, moi dont la foi démonte Les jours, les ciels, les nuits, dans les quatre saisons Je trouverai mon compte. Outcast...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Clément B. J’étais insoucieux de tous les équipages, Porteur de blés flamands ou de cotons anglais. Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages, Les Fleuves m’ont laissé descendre où je voulais. Arthur Rimbaud à 17 ans - par Fantin-Latour Vous...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Youna Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds. Je laisserai le vent baigner ma tête nue ! Voyage en Californie © Youna Filipe Contempler le coucher de soleil Se promener sur le sable blanc Une sensation de chaleur sans pareil Suivre...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Brendan "Le Sabbat des sorcières", GOYA 1798 / Le bouc est l'une des formes mythologiques du diable Mais déjà sorciers et sorcières s’étaient envolés par la cheminée à califourchon, qui sur le balai, qui sur les pincettes, et Maribas sur la...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4
1 2 > >>