arthur rimbaud

Publié par Nathan et Youenn Nathan et Youenn oralisent " Vénus anadyomène ", poème extrait du " Cahier de Douai " d'Arthur Rimbaud, au lycée La Pérouse-Kerichen à Brest. Nathan et Youenn oralisent « Vénus anadyomène », poème extrait du Cahier de Douai...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud, #texte lu, #1G7

Publié par Karine La faiblesse : le manque de confiance en soi Ils se ressentent si bien vivre, Les pauvres petits pleins de givre ! — Qu’ils sont là, tous, Collant leurs petits museaux roses Au grillage, chantant des choses, Entre les trous Vous autres,...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Mehdi Y. Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers, Picoté par les blés, fouler l’herbe menue : Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds. Je laisserai le vent baigner ma tête nue ! Les matins d'automne Je m'assois sur un tas...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Malik À sept ans, il faisait des romans, sur la vie Du grand désert, où luit la Liberté ravie, Forêts, soleils, rios, savanes ! Loin de tout, du stress comme de la boue, Enlisé, comme à jamais bloqué. Comment sortir de cet endroit agité ? Est-ce...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Raphaël M. Evasion, synonyme de liberté, ici la liberté est représentée par les grands espaces (photo personnelle) Ces enfants seuls étaient ses familiers [...] Sous des habits puant la foire et tout vieillots, Conversaient avec la douceur...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Ali-Amine Cinq heures du soir Depuis huit jours, j'avais déchiré mes bottines Aux cailloux des chemins. J'entrais à Charleroi. − Au Cabaret-Vert : je demandai des tartines De beurre et du jambon qui fût à moitié froid. À peine mon aventure...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Louane Couverture du livre de Johann Christoph Arnold Noirs dans la neige et dans la brume, Au grand soupirail qui s’allume, Leurs culs en rond, À genoux, cinq petits, — misère ! — Un tour de passe-passe et le passant n'a plus d'argent Malhonnêtes,...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Loeiz Photo de Raul Puccio Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées ; Mon paletot aussi devenait idéal ; J’allais sous le ciel, Muse ! et j’étais ton féal ; Oh ! là là ! que d’amours splendides j’ai rêvées ! Seul, dans la ville Errant...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Agathe Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées ; Mon paletot aussi devenait idéal ; J'allais sous le ciel, Muse! et j’étais ton féal ; Oh! là là! que d'amours splendides j'ai rêvées ! Enivré par mon errance J’accélère pas à pas Redécouvrant...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Yoann Tandis que les crachats rouge de la mitraille Sifflent tout le jour par l'infini du ciel bleu ; Qu'écarlates ou verts, près du Roi qui les raille Croulent les bataillons en masse dans le feu La guerre Tandis que les armes tirent à balles...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Nolwenn Ils se ressentent si bien vivre, Les pauvres petits pleins de givre ! — Qu’ils sont là, tous, Collant leurs petits museaux roses Au grillage, chantant des choses, Entre les trous Des regards vides de sagesse Capacités victimes de cyathes...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Romane En amoureux à Winter Village L'hiver, nous irons dans un petit wagon rose Avec des coussins bleus. Nous serons bien. Un nid de baisers fous repose Dans chaque coin moelleux Tu fermeras l’œil, pour ne point voir, par la glace Grimacer...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Sabrina Une âme de plus qui part Tandis que les crachats rouges de la mitraille Sifflent tout le jour par l’infini du ciel bleu ; Qu’écarlates ou verts, près du Roi qui les raille, Croulent les bataillons en masse dans le feu Je m'adresse à...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Clément B. J’étais insoucieux de tous les équipages, Porteur de blés flamands ou de cotons anglais. Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages, Les Fleuves m’ont laissé descendre où je voulais. Arthur Rimbaud à 17 ans - par Fantin-Latour Vous...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Youna Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds. Je laisserai le vent baigner ma tête nue ! Voyage en Californie © Youna Filipe Contempler le coucher de soleil Se promener sur le sable blanc Une sensation de chaleur sans pareil Suivre...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Maïwenn Le bal du Moulin de la Galette - Auguste RENOIR (1876) Nuit de juin ! Dix-sept ans ! — On se laisse griser. La sève est du champagne et vous monte à la tête… On divague ; on se sent aux lèvres un baiser Qui palpite là, comme une petite...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Nolan Bienheureux, j’allongeai les jambes sous la table Verte : je contemplai les sujets très naïfs De la tapisserie. — Et ce fut adorable, Quand la fille aux tétons énormes, aux yeux vifs, — Celle-là, ce n’est pas un baiser qui l’épeure !...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud

Publié par Yaël Et tu me diras : « Cherche ! », en inclinant la tête ; Et nous prendrons du temps, à trouver cette bête ! Qui voyage beaucoup… Jeu amoureux Le décompte commence 1,2,3 Ces deux-là disent le nom d’un pays Si les deux mordus éclatent de joie...

Lire la suite
Tag(s) : #arthur rimbaud