Publié par Anouck et Apolline

Pourtant, sous la tutelle invisible d’un Ange,
L’Enfant déshérité s’enivre de soleil,
Et dans tout ce qu’il boit et dans tout ce qu’il mange
Retrouve l’ambroisie et le nectar vermeil.

"Bénédiction", Les Fleurs du mal,Baudelaire

Enfant seul et malheureux

Enfant seul et malheureux

Enfance malheureuse

 

Je suis né sous le soleil d'août

Maudit par les gens que j'aimais

Seul Dieu me comprend et m'écoute

Tel un père qui m'élevait


Toute cette haine qui me ronge

Due à l'abandon maternel

Ce manque grandit à cause d'elle

Cette tristesse se prolonge


Ah ! Mais quelle chance de t'avoir

Je me croyais si solitaire

Tu es là, je ne peux te voir

Mais tu m'as évité l'enfer


Mon cœur est vide, comme mon âme

Tout sentiment est refoulé

Je cherche la sécurité

Où est-elle dans ce monde infâme ?


 


 

 

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :