Publié par Tahamida Sans cesse à mes côtés s’agite le Démon ; Il nage autour de moi comme un air impalpable ; Je l’avale et le sens qui brûle mon poumon Et l’emplit d’un désir éternel et coupable. Qui est cet être qui ne se prosterne devant rien ? Qui...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal MG4

Publié par Clara R. La peste (allégorie), d'Arnold Bocklin / 1827-1901, peintre suisse Ce qui est plus original dans notre ville est la difficulté qu'on peut y trouver à mourir. Difficulté, d'ailleurs, n'est pas le bon mot et il serait plus juste de parler...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Ewen Tout à coup elle découvrit, dans une boîte de satin noir, une superbe rivière de diamants ; et son cœur se mit à battre d’un désir immodéré. Ses mains tremblaient en la prenant. Elle l’attacha autour de sa gorge, sur sa robe montante,...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Hamza On n'entendit plus du tout parler du petit Jean Vallin. Les parents, chaque mois, allaient toucher leur cent vingts francs chez le notaire; et ils étaient fâchés avec leur voisins parce que la mère Tuvache les agonisait d'ignominies,...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Boussad Jules, qui ne valait pas, comme on dit, les quatre fers d'un cheval, devint tout à coup un honnête homme, un garçon de cœur, un vrai Davranche, intègre comme tous les Davranches. Super Lazy était un honnête homme, discret et modeste....

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Nabil Il avait été nommé par les jeunes, et le parti des jeunes le soutenait ; mais il y avait le parti des vieux. Je suis assis à écouter le discours du président, à la réunion générale. L'atmosphère est tendue entre les jeunes et les vieux,...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Enora B. Jean-Claude a acheté un appareil à la naissance de sa fille et photographié avec ferveur Caroline puis Antoine bébés, leurs biberons, leurs jeux dans le parc de bois, leurs premiers pas, le sourire de Florence penchée sur ses enfants. Les...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Tahamida Insomnie, es-tu l’âne en peine De Buridan – ou le phalène De l’enfer? – Ton baiser de feu Laisse un goût froidi de fer rouge… Oh! viens te poser dans mon bouge!… Nous dormirons ensemble un peu. Avec ce simple poème, on veut te dire...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Mehdi B. Et que reste-t-il alors, après la peine ? après l'aveu ? - © Medhi B. En l’an trentiesme de mon eage, Que toutes mes hontes j’eu beues, Ne du tout fol, ne du tout sage. Nonobstant maintes peines eues, Lesquelles j’ay toutes receues...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG1

Publié par Gravidi La solitude ne se voit pas, elle se vit Mon Dieu, que tout fait signe de se taire ! Mon Dieu, qu’on est follement solitaire ! Femme au cœur de qui mon cœur a cru Je te convoite comme un trésor disparu Je te maudis… mais en t’aimant…...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG1

Publié par Clara K. Chacun se demandait : comment avons-nous pu vivre si longtemps auprès de cet homme sans rien soupçonner ? Chacun cherchait dans sa mémoire le souvenir d'un instant où ce soupçon, quelque chose qui aurait pu conduire à ce soupçon l'avait...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Arthur C'était une auberge de campagne, blanche, plantée au bord de la route. Elle montrait, par la porte ouverte, le zinc brillant du comptoir devant lequel se tenaient deux ouvriers endimanchés. Depuis quelque temps la famille Robinson projette...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Badroudine Nous étions seul à seule et marchions en rêvant, Elle et moi, les cheveux et la pensée au vent. Soudain, tournant vers moi son regard émouvant : « Quel fut ton plus beau jour ! » fit sa voix d’or vivant Souviens-toi de ce fameux...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG1

Publié par Ali-Amine Cinq heures du soir Depuis huit jours, j'avais déchiré mes bottines Aux cailloux des chemins. J'entrais à Charleroi. − Au Cabaret-Vert : je demandai des tartines De beurre et du jambon qui fût à moitié froid. À peine mon aventure...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4

Publié par Donovan Sa petite enfance s'est déroulée dans le hameau où, le temps que lui laissait son travail de régisseur forestier, son père exploitait une ferme. Je vais vous raconter ma jeunesse qui est un mensonge du début à la fin. Aux débuts de...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Badroudine Un soir, l’âme du vin chantait dans les bouteilles : — « Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité, Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles, Un chant plein de lumière et de fraternité ! Je fus humblement nommé Jack Daniel’s...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal MG1

Publié par Nabil Ô Béjaïa, âme de la Kabylie Fierté de mon peuple Ville que j'ai tant aimée durant toute ma vie Dans mes souvenirs tu fais le hold-up Quand je revois mon enfance Le soleil de Boulimat Le bonheur de mon adolescence Passée tout à l’Est,...

Lire la suite
Tag(s) : #lyrique

Publié par Ewan Mon enfant, ma sœur, Songe à la douceur Tu es mon oxygène, par-dessus tout ma grande sœur Tu es mon idole, celle à qui je veux tout dire Tu es mon exemple, je t'aime comme un cœur Je te l'ai promis : je compte bien réussir Tu es si belle,...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal MG1

Publié par Jade Nous pouvons pardonner à un homme d’avoir fait une chose utile aussi longtemps qu’il ne l’admire pas. La seule excuse d’avoir fait une chose inutile est de l’admirer intensément. Anne, une fille éblouissante et radieuse née à Paris, rencontre...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Guillaume Le surlendemain, quelques jours avant l'ouverture des portes, le docteur Rieux rentrait chez lui à midi, se demandant s'il allait trouver le télégramme qu'il attendait. Quoique ses journées fussent alors aussi épuisantes qu'au plus...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Emma. T Il décide de se jeter dans la Seine aussitôt que la nuit sera tombée. En attendant le moment fatal, il erre dans Paris "d'un pas mélancolique". C’est la fin, la fin de ma vie Ce soir je m'avancerai vers toi alors du haut de ce pont,...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Noal Illustration © Noal Ce type est un TRÈS grand malade, les psychiatres sont fous de l'avoir laissé passer en jugement. Il se contrôle, il contrôle tout, c'est comme ça qu'il tient debout, mais si on se met à le titiller là où il ne peut...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Savannah L'eau est arrivée comme un mur, remplissant la vallée jusqu'à 4 mètres au-dessus du niveau ordinaire du torrent, et toutes les maisons du bas du village ont été emportées avec ceux qui étaient dedans... Ils disent : "Il nous a fallu...

Lire la suite
Tag(s) : #récit S6

Publié par Louane Couverture du livre de Johann Christoph Arnold Noirs dans la neige et dans la brume, Au grand soupirail qui s’allume, Leurs culs en rond, À genoux, cinq petits, — misère ! — Un tour de passe-passe et le passant n'a plus d'argent Malhonnêtes,...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG1

Publié par Mustafa Les trahis poursuivent le traître jusqu'au "bout" Ça c’est un renégat. Contumace partout : Pour ne rien faire, ça fait tout. Écumé de partout et d’ailleurs ; crâne et lâche, Écumeur amphibie, à la course, à la tâche Ils sont partout...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie MG4
1 2 3 4 > >>