Publié par Hamza et Boussad

Salamano et son chien : l'effet de miroir

Salamano et son chien : l'effet de miroir

Meursault chez Raymond Sintès, le "magasinier" qui bat sa maîtresse

Meursault chez Raymond Sintès, le "magasinier" qui bat sa maîtresse

          Meursault a beaucoup travaillé au bureau. Son patron est aimable avec lui. Il sort un peu tard, à midi et demi, avec Emmanuel. Son bureau donne sur la mer et ils regardent les cargos du port. A ce moment un camion arrive. Mr Meursault et Emmanuel sautent dessus pour aller chez Céleste. Il a faim et mange très vite. Puis il rentre chez lui et dort un peu. Il travaille tout l’après midi. Il est heureux de revenir en marchant lentement le long des quais. "Il se sent content". Puis il rentre directement. En montant ses escaliers, il heurte son voisin de palier, le vieux Salamano, qui sort son chien. L’épagneul a une maladie de peau. Il perd tous ses poils et est couvert de plaques et de croûtes. A force de vivre avec lui, le vieux Salamano a fini par lui ressembler. Lui aussi à des croûtes et le poil jaune et rare. Ils ont l’air de la même race et pourtant ils se détestent. Deux fois par jour il le promène. Le chien tire le vieux et quand il bute, le vieux le frappe et l’insulte. Alors ils restent sur le trottoir et se regardent. Ceci tous les jours depuis 8 ans.

          Quand Meursault le rencontre, Salamano frappe et insulte son chien. A ce moment entre son autre voisin de palier, Raymond Sintès. On dit de lui qu'il "vit des femmes", mais lui affirme être "magasinier". Il n’est pas très aimé. Il a nez un boxeur mais est bien habillé. Il va parfois chez Meursault. Raymond lui dit que "c’est malheureux", en parlant de Salamano. Il va le quitter, mais il lui propose de venir chez lui manger. Chez lui, il sort un pansement douteux de sa poche et enveloppe sa main avec. Il dit qu’il a eu une bagarre. Il a donné un coup de poing. Il est tombé. Raymond allait se relever mais un homme lui a  donné des coups de pieds. Alors Raymond a frappé encore. Il avait la figure en sang. Raymond lui a demanda s'il avait eu son compte, l'autre a dit : « oui ».

          Meursault est chez Raymond Sintès, il parle autour d’un repas quand Raymond veut raconter une histoire. C’est sur sa maîtresse, la sœur de l’homme avec qui il s’est battu. Il lui donne de l’argent tous les mois mais elle le dépense trop vite. Salamano raconte qu'il demande à la femme pourquoi elle ne va pas travailler une demi-journée, ça le soulagerait -, mais elle répond qu’elle n’y arrive pas. C’est là où Raymond commence à douter. Dans le sac de sa maîtresse il y a un billet de loterie et il trouve une indication de Mont-de-Piété (lieu où l'on prête de l'argent en échange d'un dépôt d'objet, pour garantie / caution) sur une mise de 2 bracelets. Raymond ne lui a jamais offert ces bracelets, c’est la où tout s'éclaircit pour lui. Il a quitté la femme, mais avant il l’a battu jusqu’au sang, "mais tendrement pour ainsi dire. Elle criait un peu". Et maintenant il demande à Meursault d'être son copain et d’écrire une lettre, pour accabler sa maîtresse et lui faire regretter sa tromperie. Meursault sort de l’appartement, il a bu, il a les oreilles qui sifflent.

 

Tag(s) : #l'étranger S6
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :