Publié par Élie

Sonnet Carpe diem

L'unique clé

Le coronavirus est très proche

Vous êtes armés de masques et de gants

Ne lâchez rien, soldats, aides-soignants

Ce virus n’est que repoussant, moche

 

Le dur confinement m’a rappelé :

Les moments en famille, mémorables

Ce temps est si horrible, effroyable

J’y ai cru, j’y ai pensé : Liberté

 

Mes pieds sur la maudite planète

J’ai le poing serré, la tête haute

Envie de vivre, pas d’être confiné

 

Ne ruinez pas l’effort, peuple français

Restez chez vous, sinon je m’en irai

S’entraider, c’est la seule, l’unique clé 

Tag(s) : #sonnet S6
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :