Publié par Clément et Raphaël C.

Sur l'oreiller du mal c'est Satan Trismégiste / Qui berce longuement notre esprit enchanté /
Et le riche métal de notre volonté / Est tout vaporisé par ce savant chimiste

"Au lecteur", Les Fleurs du mal, Baudelaire

Sens unique

Sens unique

Descendre

J'suis lunatique et bipolaire

Des fois j'pense à tout arrêter

J'change de point de vue et tout s'éclaire

Et cela m'aide à m'rattraper

 

La Terre a tremblé sous mes pieds

Les portes de l'enfer sont ouvertes

Je crois que je vais y aller

Mon corps est devenu inerte

 

Ainsi donc je descends les marches

Mais quelle est cette douce odeur ?

Je vois le Satan patriarche

Qui m'attrape , m'arrache le cœur

Tag(s) : #fleurs du mal MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :