Publié Par Louane

Chaque jour vers l’Enfer nous descendons d’un pas /...
Et, quand nous respirons, la Mort dans nos poumons /
Descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes.

"Au lecteur", Les Fleurs du mal, Baudelaire

Le Jugement dernier (1471 / Hans Memling / détail infernal du tableau)

Le Jugement dernier (1471 / Hans Memling / détail infernal du tableau)

 

Tes yeux parlent pour toi, ignorant abusé

Pauvre homme allégorie de la honte

Dans un monde où nous mourrons tous de nos péchés

La réalité - vraie -, telle l'ironie d'un conte

 

Regarde-toi, lorsque la mort vient te chercher

L'homme se met à paniquer

Jusqu'à créer le défibrillateur

Pour faire rebattre un cœur empli de terreur

 

Tag(s) : #fleurs du mal MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :